À quoi ressemble le cours de yoga en ligne
28th juin 2018
Yoga mieux se connaître
Comment le yoga aide à mieux se connaître ?
5th juillet 2018

Que manger avant et après le yoga ?

yoga manger après

Pratiquer le yoga va bien au-delà des asanas que vous effectuez sur votre tapis de yoga. En effet, cela se reflète spécialement dans votre mode de vie. Bien que cette discipline ne nécessite pas de suivre des règles ultras strictes en ce qui concerne l’alimentation, il vous conduit à entretenir une alimentation plus saine. La qualité et le nombre de repas que vous prenez deviennent plus importants que leur quantité. Il est aussi question de respecter les horaires. Ce, afin que votre organisme puisse assimiler les éléments nutritifs qu’apporte la nourriture. Sachez qu’avoir un estomac vide ou plein peut réellement affecter votre séance de yoga, que ce soit avant ou après. Voici quelques conseils pour vous aider à vous constituer votre panier-repas.

La relation entre le yoga et l’alimentation

Il est important de faire attention à ce que vous mangez lorsque vous faites du yoga, de façon à donner à votre corps ce dont il a besoin. Parlez-en à votre professeur, il ou elle vous aidera à trouver le type d’aliment adéquat, en rapport avec votre métabolisme. Ensuite, c’est à vous d’insérer petit à petit ces aliments dans votre quotidien. Chaque jour, vous allez acquérir des habitudes de vies saines.

Vous pouvez aussi faire quelques recherches pour varier ce que vous mangez. Ce sera aussi l’occasion pour vous d’apprendre à cuisiner. Sachez que les séjours de yoga peuvent vous aider dans cet apprentissage. Vous serez entouré de professionnels, qui vous donneront les meilleurs conseils dans la combinaison des aliments que vous mangerez.

2 à 3 heures avant la séance

Le matin, il est recommandé de pratiquer le yoga à jeun. Une fois que vous serez passé aux toilettes, vous pouvez tout de suite dérouler votre tapis. Si vous pratiquez dans l’après-midi ou le soir, comptez au moins trois heures après votre dernier repas avant de vous lancer dans votre séance.

Vous pouvez par exemple opter pour un bouillon ou une soupe légère. Il vous est aussi possible de manger quelques crudités, ou encore des patates douces que vous aurez cuites à la vapeur. L’essentiel est de ne pas mettre du gras dans votre assiette. Il est également important de ne pas en prendre trop. Comme vous pliez et retordez votre corps, la sensation de ventre plein sera assez difficile à supporter. Il se peut même que vous ayez à régurgiter ce que vous avez consommé.

30 à 40 minutes avant la séance

Il vous est aussi possible, si vous décidez de pratiquer une séance de yoga doux, de prendre une collation qui se digère facilement. Cela vous évitera principalement d’avoir des crampes à l’estomac. Manger un fruit aqueux vous donnera l’énergie nécessaire pour effectuer les différentes postures que vous aurez à faire. Gardez une poignée de fruits rouges ou une pomme dans votre sac de yoga pour éviter d’avoir l’estomac dans les talons.

Notez bien qu’avant votre séance, outre le gras, il est conseillé d’éviter les aliments contenant trop de protéines ou encore trop de fibres. Un smoothie composé de fruits doux ou acides sera idéal pour votre moment pré yoga. Vous pouvez également vous munir d’amandes pré trempées ou encore, une portion de fruits séchés réhydratés.

yoga manger après

L’hydratation est essentielle

Sachez qu’il est tout aussi important de vous hydrater : avant, pendant et après votre séance. Vous pouvez par exemple vous munir d’une bouteille d’eau à chacune de vos séances. Cela vous aidera principalement à récupérer une partie de l’énergie que vous perdez durant votre séance.

Si vous avez le temps, le mieux est de vous concocter une limonade maison. Prenez 1 ou 1,5 litre d’eau filtré et ajoutez-y le jus d’un citron. Vous avez aussi la possibilité d’y mettre une pincée de stévia ou une cuillerée de sirop de riz ou d’arable, pour avoir un goût plus sucré. Pour gagner en minéraux, il est recommandé d’y verser une pincée de sel gris ou de sel rode de l’Himalaya. Vous verrez, cette limonade vous hydratera mieux que l’eau plate que vous buvez.

20 à 30 minutes après votre séance

Une fois que vous aurez enroulé votre tapis, il est préférable d’attendre un peu de temps avant de manger un bout. Cela donnera à votre corps le temps d’assimiler le cours que vous avez suivi. Sachez que vous vous nourrissez aussi de votre pratique ! Ainsi, selon la durée de votre séance, de son intensité, mais aussi de votre morphologie, vous n’aurez certainement pas les mêmes besoins que vos amis yogis.

Afin de limiter le risque de courbatures, il est important de vous hydrater après votre séance. 20 à 30 minutes après votre cours sera le moment idéal. Aussi, si vous avez vraiment très faim, et que vous ne pouvez pas attendre plus longtemps, vous pouvez reprendre cette poignée de fruits que vous avez préparée. Manger une compote de pommes aux épices est aussi un bon moyen de récupérer après 1 h 30 d’efforts.

40 minutes à 1 heure après le cours

Les postures que vous effectuez lors de vos exercices ont également une grande influence sur ce que vous devrez manger après avoir fini. Si vous êtes un adepte du Sirsasana par exemple, il est recommandé de manger des aliments qui sont beaucoup plus riches en gras. Cela est dû au fait que vous passez une grande partie de votre entraînement, la tête en bas. Le mieux est aussi de faire le plein de protéines pour aider vos muscles à reprendre des forces.

Pour ce faire, vous pouvez vous faire un bol de houmous ou d’avocat, que vous accompagnez d’une tranche de pain complet. Si vous avez le temps, vous pouvez aussi vous concocter le fameux bol du Bouddha. La composition se fait à travers l’équation suivante : un tiers de verdure crue et un tiers de protéines végétales suivi d’un tiers de légumes cuits à la vapeur. L’assaisonnement, c’est au grès de vos envies. L’important, c’est de donner à votre corps les nutriments dont il a besoin pour bien récupérer.

Comments are closed.