Yoga yogini regulière
Comment devenir une yogini régulière ?
14th décembre 2018
Yoga hypotension
Postures de yoga contre l’hypotension
20th décembre 2018

Les postures de yoga qui imitent des animaux

Yoga pose animals

Le yoga est une activité complète permettant d’harmoniser le corps et l’esprit. Cette discipline peut vous aider à adopter une attitude, un comportement ou des pensées plus positives. De surcroît, la pratique quotidienne du yoga améliore la souplesse, la robustesse, l’intuition ou encore la sensibilité. Cette discipline puise la plupart de ses ressources dans la nature et notamment dans la vie des animaux. Ces derniers sont souples, forts et dotés d’une grande conscience. Les tout premiers yogis s’inspiraient des choses qui les entouraient. Il est tout à fait normal si certaines postures du yoga imitent donc les positions d’animaux notamment le chat, le chien, l’oiseau, la tortue, etc. Les asanas aux noms d’animaux qui suivent peuvent vous permettre de vous surpasser, dans tous les aspects de votre vie. Certaines d’entre elles sont plus difficiles à exécuter que d’autres, mais avec de l’entraînement, vous y parviendrez sûrement. Mettez donc votre brassière de yoga et essayez par vous-même.

La posture de la grenouille ou « Bhekasana »

La posture de la grenouille favorise la souplesse des muscles adducteurs et celle des hanches. Elle aide à se prémunir des congestions au niveau du bassin. Voici une variante simple de l’exécution de cette position. Commencez en plaçant vos talons sous vos fesses et en écartant vos genoux au maximum. Disposez vos pieds de sorte que vos orteils se joignent. Courbez-vous ensuite en avant tout en pivotant votre bassin et en conservant votre dos bien droit. Posez vos mains contre le sol au-dessus de votre tête. Faites glisser lentement votre poitrine vers l’avant jusqu’à ce qu’elle effleure le sol et respirez plusieurs fois en maintenant cette position. Balancez votre bassin vers l’avant et vers le bas autant que vous le pouvez. Reprenez la posture assise initiale puis accroupissez-vous. Et respirez profondément.

La posture du Chat ou « Marjariasana »

Cette posture est particulièrement indiquée en cas de mal de dos. Elle consolide le transverse et assouplit la colonne vertébrale. Au départ, mettez-vous à quatre pattes en formant une ligne verticale entre vos mains et vos épaules. Placez vos genoux alignés avec vos mains et assurez-vous que les tibias soient parallèles et les orteils étirés. Au moment d’inspirer, relâchez votre ventre vers le sol en redressant légèrement la tête. Votre dos se creuse. Lors de l’expiration, collez votre nombril à votre colonne vertébrale puis relâchez votre tête, votre dos s’arrondit alors. Effectuez les respirations une dizaine de fois. Durant l’accomplissement de cette position, ouvrez puis fermez progressivement vos yeux en regardant un point fixe.

Yoga pose animals

La posture du Tigre ou « Vyagrasana »

Cette troisième posture imitant la position d’un animal, en l’occurrence du tigre, stimule toute la colonne vertébrale. Elle contribue aussi à la détente des sorties nerveuses. Elle aide également à la bonne digestion et à la stimulation de la masse abdominale. De plus, elle agit au niveau des cuisses et des hanches, et permet de diminuer la culotte de cheval. Pour commencer, placez-vous à quatre pattes, de la même façon qu’avec la posture du chat : mains à l’aplomb des épaules et genoux à l’aplomb de la taille. En inspirant, tendez votre jambe droite derrière vous avant de la plier vers le haut. Penchez la tête vers l’arrière en essayant de la toucher avec votre pied. L’ensemble de votre corps est alors en extension. Gardez cette position pendant quelques secondes en respirant profondément. Au moment d’expirer, faites redescendre votre tête et votre jambe. Avancez votre genou droit afin de toucher votre menton. Votre torse s’arrondit. Veillez à ce que votre pied soit bien en contact avec le sol. Conservez cette posture en ayant les poumons vides. Répétez 4 fois l’exercice avant de changer de côté.

La posture du corbeau ou « Bakasana »

La posture du corbeau est une position qui requiert un certain sens de l’équilibre. Elle permet de raffermir les bras, de même que les organes abdominaux. La pratique régulière de cette posture aide à étirer entièrement la colonne vertébrale. Ce qui améliore considérablement sa souplesse. En outre, elle consolide les articulations, les épaules ainsi que les bras. Elle favorise la concentration, l’équilibre et la coordination. En vous mettant en position accroupie sur votre tapis de yoga, placez vos deux pieds et vos deux genoux à égale distance. Mettez bien vos pieds contre le sol, à plat. Puis disposez vos mains entre les genoux en les conservant à la même hauteur que vos coudes. Inclinez ensuite votre buste en avant en levant vos deux jambes du sol pour que l’ensemble de votre corps soit supporté par les paumes de vos mains. Alors que vous réalisez cette posture, fixez votre regard vers un point précis afin de garder votre équilibre. Pour finir, revenez à la position initiale en posant doucement vos pieds contre le sol. En exécutant cette posture, vous devez maintenir votre cou bien droit, afin d’éviter de vous faire mal.

La posture de la tortue ou « Kurmâsana »

Cette posture relaxe et apaise. Elle permet de dégager le dos et procure longévité et santé. Par ailleurs, elle constitue un traitement du plancher pelvien aussi bien pour les femmes que pour les hommes. Elle régule le sommeil et facilite la digestion. En vous asseyant au sol, pliez vos jambes devant vous et écartez vos genoux en posant les plantes de vos pieds l’une contre l’autre. L’écart entre les talons et votre bassin doit faire environ une trentaine de centimètres. Saisissez vos chevilles à l’aide de vos mains puis exercez une traction pendant que la partie avant des ischions pousse le sol en arrière, de sorte à tendre le dos tout en faisant balancer le bassin en avant. Dans le cas où votre bassin ne bascule pas suffisamment, reculez les ischions. Puis faites glisser vos poignets en dessous de vos chevilles et attrapez vos chevilles avec vos mains. Ensuite, baissez vos coudes vers le sol. Poursuivez et relâchez votre poitrine et approchez votre tête de vos pieds, sans pour autant forcer. Respirez en douceur et de manière régulière. Gardez votre concentration dans tout votre corps. Quand vous effectuez cette posture, vous devez vous sentir à l’aise sur le plan physique et mental et intérioriser votre pensée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *