Yoga thérapie
Le yoga est-il une sorte de thérapie ?
23rd mai 2018
yoga plage
Pratiquer son yoga à la plage
30th mai 2018

Les différentes techniques pour bien méditer

Techniques méditation

La lutte contre le stress est, aujourd’hui, une préoccupation grandissante. Que ce soit dans la vie personnelle ou professionnelle, tout avance à un rythme effréné. Le train-train quotidien submerge de nombreuses personnes de telle manière qu’elles ne peuvent plus se recentrer sur elles-mêmes. Mais ce qui est plus désastreux, c’est que le stress tue à petit feu. S’il entraîne des effets négatifs sur le corps, il épuise et fatigue aussi le mental. Pour améliorer la qualité de vie et renforcer l’énergie mentale, la méditation est une des solutions efficaces. Rien de mieux pour se ressaisir que de pratiquer 10 à 20 minutes de méditation par jour. Ne vous inquiétez pas, vous pouvez le faire n’importe où, dans le bus, dans votre salle de bain ou sur votre tapis de yoga.

Démystifier la méditation

La méditation est un art de vivre, un état d’esprit. C’est une pratique qui consiste à entraîner l’esprit pour favoriser le bien-être mental. L’idée de base est de libérer l’esprit des pensées négatives et vivre dans le moment présent. L’essence de la méditation est de ne pas laisser nos pensées et nos sentiments nous envahir et avoir le contrôle sur nous. En effet, les pensées négatives empêchent d’avancer dans la vie. C’est pourquoi il faut lâcher prise, de temps en temps.

La méditation, si elle est pratiquée régulièrement, apporte plusieurs bienfaits. Nos capacités mentales telles que la concentration et l’attention seront plus développées. Elle développe aussi l’empathie et réduit la colère. Elle permet, entre autres, de diminuer de 30 à 40 % le niveau de stress. Du point de vue physique, la méditation contribue au développement du système immunitaire et à la réduction du taux de cholestérol. Mais ce ne sont que des effets « secondaires » positifs de la pratique de la méditation. La finalité est l’atteinte du bien-être face aux différents obstacles de la vie.

Les types de méditations

Dans un de nos articles précédents, nous avons déjà développé les différentes techniques de méditation. Pour rappel, la méditation peut requérir l’utilisation d’un support (sonore, visuel …) ou non, selon notre choix. Les techniques de méditation les plus populaires sont : la méditation Vipassana, la méditation Zazen, la méditation du son primordial, la méditation en pleine conscience …

Il est également intéressant de classer les pratiques de méditations en 2 sortes : les pratiques relatives et les pratiques absolues. Les pratiques relatives sont celles utilisées pour libérer notre esprit des pensées négatives, lorsqu’elles apparaissent dans le cours de notre existence. Il s’agit, par exemple, des techniques de la pensée positive ou de la pacification mentale. Les pratiques absolues, quant à elles, ont pour finalité de révéler la vraie nature de notre esprit. Bien évidemment, ce deuxième type de méditation exige un niveau de réalisation élevé et n’est pas souvent approprié à tout le monde. Dans ce sens, un employé de bureau qui veut déstresser mettra en œuvre des techniques de méditation relatives.

Techniques méditation

Bien méditer, le secret

Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas de meilleure technique de méditation. La bonne technique de méditation est celle qui marche. Chaque personne est alors à même de choisir et trouver la technique qui lui convient. Comment savoir quelle technique est la bonne ? C’est celle qui nous améliore et nous accomplit. Néanmoins, nous allons vous donner quelques pistes sur comment commencer à pratiquer la méditation.

  • Le moment et l’environnement : Comme nous l’avons dit précédemment, la méditation peut être effectuée n’importe où et n’importe quand. Mais certains moments sont propices à la méditation, selon l’objectif visé. Effectuée le matin par exemple, la méditation permet de bien démarrer la journée. Quand elle est effectuée le soir, elle nous permet d’éliminer les émotions négatives de la journée. Vous pouvez aussi pratiquer la méditation pendant la journée pour vous ressourcer en chemin. Il serait idéal de choisir un moment déterminé et de planifier à l’avance la durée de la méditation. L’environnement de méditation, quant à lui, devrait aussi être idéalement constant et paisible. Le silence est un ami qui évite la distraction.
  • La posture : La posture de la méditation par excellence est la posture du lotus. Pour l’effectuer, il faut commencer en position assise sur un tapis ou un coussin. Ensuite, croisez vos jambes entre elles, maintenez vos genoux au sol. Votre pied gauche devrait reposer sur votre cuisse droite, et réciproquement. Tournez les plantes de vos pieds vers le plafond. Mais il y a également plusieurs postures qui sont propices à la méditation : le demi-lotus, la posture bénéfique, etc. D’une manière générale, il faut garder le dos bien droit et relâcher les épaules. Votre regard devrait être posé devant vous, vos yeux légèrement clos. Vous pouvez les fermer pour éviter toute distraction ou les garder grandement ouverts si vous avez envie de dormir. Mettre les mains sous forme d’œuf au niveau de l’abdomen vous aidera à vous détendre.
  • La respiration : Elle est très importante pour arriver à se détendre. Commencez par inspirer et sentez l’air qui passe par une porte : vos narines. Ensuite, il passe par votre ventre qui se gonfle et se dégonfle. L’expiration, quant à elle, mérite toute l’attention. Il faut pousser le souffle vers les mains. Au début, la respiration peut être discontinue. Mais au fur et à mesure que nous la pratiquons, elle devient constante et légère.
  • La purification de l’esprit : Ce qui est très important c’est de se concentrer sur la respiration pour éviter à notre pensée de se disperser. C’est la clé de la méditation. Dès que vous vous sentez distrait, essayer de ramener votre esprit à la respiration. Il faut vraiment s’entraîner et être patient pour y arriver. Au début, il pourrait être simple d’observer seulement les pensées qui se défilent et de les accepter. Si vos pensées prennent le dessus, l’utilisation d’outils peut vous aider.
  • Les supports : Pour se relaxer, rien de mieux que d’écouter une musique douce et calme. Concentrez votre mental sur la musique et lâchez prise. L’utilisation des mantras peut aussi s’avérer très efficace. Le mantra est un son ou une formule qu’il faut répéter. En expirant très lentement, prononcez un mantra et concentrez-vous sur la vibration de votre voix. Il y a aussi les « koans » qui sont des paradoxes ou des énigmes que le méditant énonce. Ils soulagent aussi l’esprit et aident à la réalisation de la méditation. Enfin, vous pouvez également allumer une bougie et brûler de l’encens. Choisissez des vêtements de yoga adaptés et confortables et ôtez vos chaussures. Une atmosphère calme et apaisante assurée !

Comments are closed.