7 chakras corps humain
Les 7 chakras du corps humain
9th mai 2018
Yoga méditation
Qu’est-ce que la méditation ?
11th mai 2018

La Bhagavad-Gîtâ et son influence sur le yoga

Bhagavad-Gîtâ yoga

Le yoga est une discipline visant, par la méditation et les exercices corporels, à unifier l’homme dans ses aspects physique, psychique et spirituel. Il est né à partir de la philosophie indienne. Le yoga comprend 4 voies traditionnelles majeures qui sont : le Jnana yoga, le Bhakti yoga, le Karma yoga et le Raja yoga.

N’étant pas une religion, le yoga se décrit comme une philosophie. Et justement, dans sa partie philosophique, il est complété par la Bhagavad-Gîtâ. La pratique du yoga a donc été influencée par les enseignements contenus dans ce texte hindou. Dans le monde moderne, plusieurs enseignants de yoga ne sont pas assez qualifiés. Dès qu’ils connaissent quelques mouvements sur le tapis de yoga, ils commencent à enseigner. Mais le yoga ne se limite pas aux postures. Tout prof de yoga qui se respecte devrait comprendre le sens du yoga et sa pureté. Mais aussi, il devrait être capable de guider ses élèves. Sans être prétentieux et exhaustif, cet article vous renseignera un peu plus sur la Bhagavad-Gîtâ.

Qu’est-ce que la Bhagavad-Gîtâ ?

Tout d’abord, c’est un grand livre. Il est constitué d’un poème philosophique et religieux de l’Inde. Ce titre en sanscrit peut être traduit par « chant du bienheureux » ou « chant du Seigneur ». Ecrit entre le Vème et le IIème siècle avant J.-C, ce livre contient 18 chapitres dont 700 vers. La Bhagavad-Gîtâ apporte un véritable enseignement sur les questions essentielles de la vie : le but de la vie, le chemin vers la paix et la plénitude, et le sens de notre action.

Il a été extrait du Mahabharata. Ce dernier est une épopée sanscrite de la mythologie hindoue. Il conte l’histoire des lignées de rois et de sages du pays de « Bhârat » (véritable nom de l’Inde). Le Mahabharata contient, à la fois, des aspects historiques, mais aussi des récits mythologiques et des enseignements philosophiques. C’est aussi la raison pour laquelle il a beaucoup influencé le yoga.

Le contenu de la Bhagavad-Gîtâ

La Bhagavad-Gîtâ conte l’histoire de Krishna, l’incarnation du Seigneur et du maître spirituel. L’histoire se déroule au début d’une grande guerre opposant deux branches d’une même famille royale, les Pandavas et les Kauravas, qui se disputent un royaume. Le roi Kuru, devenant vieux, décide de céder son trône au fils aîné de son frère, Arjuna, héros des Pandavas, et non à son propre fils Duryodhana. Au courant de cette décision, son fils, de la lignée des Kauravas, a quand même pu s’emparer du trône par sa ruse et sa trahison. Ce dernier décide alors de se venger et d’anéantir son cousin.

Le Roi Krishna est ami des deux camps. Il essaie d’éviter la guerre en dissuadant les Kauravas, mais vit que la guerre était inévitable. Il leur proposa alors son aide en leur demandant de choisir sa grande armée ou sa personne. Duryodhana a choisi l’armée de Krishna, ce dernier s’est donc rallié à Arjuna, décidant de conduire seulement son char de combat. Le fils du roi Kuru se voit rassuré et pense qu’Arjuna est trop naïf, ne choisissant pas l’armée.

Au moment où l’affrontement ultime va commencer, Arjuna est submergé par une vague d’émotions et de doute. Il pense qu’il devrait déposer les armes. En fait, il a vu ses proches, ses instructeurs, ses parents et ses compagnons d’armes dans le camp adverse. Il imagine mal l’idée de les combattre et de les tuer. C’est à ce moment qu’il demande conseil et discute avec son chevalier Krishna. Ce dernier lui enlève l’hésitation et le doute en lui rappelant son devoir de guerrier : combattre. Il ajoute aussi que les corps peuvent être tués, mais l’esprit est éternel et invulnérable. Krishna se montre à Arjuna dans sa splendeur divine et lui révèle être le Dieu lui-même.

Bhagavad-Gîtâ yoga

Les héritages laissés par la Bhagavad-Gîtâ au yoga

La Bhagavad-Gîtâ enseigne qu’il faut accomplir son propre devoir en étant indifférent aux choses extérieures et s’enraciner dans l’amour de Dieu. Il montre plusieurs chemins de dévotion : le Bhakti yoga, le Jnana yoga et le Karma yoga. Il s’agit des trois yogas formant le Trimarga, ou voie vers l’éveil.

Le Bhakti yoga : Ce terme désigne l’ensemble des pratiques spirituelles tournées vers la dévotion à la divinité. La Bhagavad-Gîtâ a montré la voie de l’amour divin et de l’ouverture du cœur. Il a donné des explications sur le développement de l’aptitude à la dévotion. L’adoration et le culte de Dieu sont essentiels. Dans son chapitre XII, la Bhagavad-Gîtâ énonce : « Lesquels sont les plus grands yogis, demande Arjuna, ceux qui T’adorent avec une attention constante ou ceux qui adorent l’Indifférencié, l’Absolu ? Et Krishna répond : ceux qui concentrent leur esprit sur Moi pour M’adorer [en bhakti yoga] avec une éternelle constance, ceux qui sont dotés de la plus haute foi ; ceux-là sont Mes meilleurs fidèles, ils sont les plus grands yogis. »

Le Jnana yoga : C’est la voie de la connaissance, fondée sur l’étude des Ecritures, l’investigation intérieure et la méditation. Son but est d’atteindre la connaissance transcendante. Dans la Bhagavad-Gîtâ, Krishna énonce que l’absolu est le soi véritable. L’investigation et la connaissance de soi permettent la libération. Pour y parvenir, il faut savoir discerner le réel de l’irréel et se détacher des désirs du monde. Il faut également avoir une tranquillité mentale, une maîtrise de soi et une forte volonté de se libérer de l’ignorance.

Le Karma yoga : Cette voie prône l’action accomplie avec une attitude juste, sans égoïsme. Selon le Karma yoga, le service et l’action doivent être désintéressés. Le chapitre III de la Bhagavad-Gîtâ porte le titre de Karma Yoga. Pratiquer le Karma yoga se base sur le détachement aux fruits des différentes actions que nous accomplissons. Ainsi, comme il est dit dans la Bhagavad-Gîtâ : « Tu as le droit à l’action, mais seulement à l’action et jamais à ses fruits ; que les fruits de ton action ne soient point ton mobile. » Penser à la récompense de notre travail entrave notre développement personnel et amène vers la souffrance. À notre époque, cette voie est plutôt associée au sens du service social. Krishna a enseigné à Arjuna à faire toutes ses actions pour l’amour de Dieu. Et que de cette manière, il sera libéré des bons ou mauvais résultats qui découleront de ses actions.

Alors, la prochaine fois que vous enfilerez vos vêtements de yoga pour une pratique dans votre studio de yoga le plus proche, vous aurez plus de connaissances quant aux sources du yoga. Namasté !

Comments are closed.