Yoga festivals
Les festivals de yoga en France
3rd août 2018
Yoga Hitt
HIIT yoga, la nouvelle tendance
9th août 2018

Combattre les burn-out avec le yoga

yoga burn-out

Le burn-out est un problème de plus en plus fréquent dans le monde professionnel. Toute personne active, sans distinction de statut, peut être potentiellement touchée par le burn-out. Cadres dirigeants, employés de bureau, techniciens, quel que soit le salaire, la fonction ou l’employeur, tout travailleur est concerné par ce problème grandissant.
S’il est ignoré, le burn-out peut s’avérer très dangereux et destructif. Il peut même conduire au décès dans certains cas extrêmes. Ses effets touchent à la fois, la dimension humaine, physique et émotionnelle. Et ce phénomène a un coût non négligeable de nature économique, sociale et médicale. Plusieurs solutions ont été proposées face à ce fléau. Pratiquer le yoga en est une. Découvrons comment lutter contre cette maladie en sortant simplement notre tapis de yoga.

Généralités sur le burn-out

Actuellement, la préoccupation principale de la plupart des entreprises est devenue « la rentabilité », « la productivité » et « l’efficacité ». Et cela, au détriment du travailleur, qui lui, est touché quotidiennement par une fatigue nerveuse et psychologique à cause de la pression dans le milieu professionnel. Tiraillés entre le risque de perdre leurs emplois et leur épanouissement au travail, beaucoup se perdent en chemin.

En juin 1959, Claude Veil, un psychiatre français, a introduit la notion d’« épuisement professionnel ». Mais c‘est dans les années 70 que le terme « burn-out » est apparu. Freudenberger, psychothérapeute et psychiatre, le désigne comme un syndrome d’épuisement des ressources physiques et psychiques affectant plus particulièrement les professions d’aide, de soins et de formation.

Considéré parmi les plus grands risques psychosociaux partout dans le monde, ce n’est qu’en 2002 que la France a commencé à s’intéresser à ce phénomène. Il est courant de voir que les risques psychosociaux sont souvent assimilés au terme « stress ». Mais ces derniers couvrent tous les risques professionnels de différentes origines qui touchent l’intégrité physique et la santé mentale des salariés. Ces risques ont ensuite des conséquences sur le bon fonctionnement des entreprises. Actuellement, près de 20 % des actifs sont touchés par le burn-out en France.

À la différence du stress, le burn-out est une réaction à un stress chronique. Il est plus proche de la dépression que de l’anxiété. « To burn-out » signifie s’éteindre. Le travailleur atteint du burn-out s’éteint alors petit à petit à l’intérieur. Le burn-out se caractérise par quatre phases différentes. Il y a d’abord une phase d’alarme. Ensuite, il y a une phase de résistance qui se caractérise par l’adaptation du métabolisme au stress. La phase de rupture est la phase où les symptômes s’intensifient. La dernière phase est la phase d’épuisement qui est synonyme de perte des défenses psychologiques et une angoisse constante.

yoga burn-out

Causes et symptômes du burn-out

Le burn-out survient après une longue et constante exposition au stress dans le milieu du travail. Souvent, ce sont les personnes sollicitées mentalement et émotionnellement qui sont les plus touchées. Les personnes qui occupent les postes à responsabilités ou les postes dont les objectifs sont difficilement réalisables sont exposées à cette maladie. Voici les causes les plus fréquentes du burn-out : surcharge de travail, pression des délais, travail monotone, longues heures de travail…

Les symptômes du burn-out sont de trois types : physiques, comportementaux et psychologiques. Au niveau physique, les personnes peuvent ressentir des douleurs telles que les maux de ventre ou d’estomac, le rhume, la fatigue… Au niveau comportemental, l’irritabilité, la colère, l’incapacité à faire face aux tensions sont les causes les plus familières. Au niveau psychologique, le burn-out provoque une perte de confiance et d’estime de soi, de l’anxiété et un état de tristesse prolongée, voire de dépression. Les personnes atteintes du burn-out peuvent vivre des moments d’insomnie, d’impatience, de manque de motivation et d’attention.

Le yoga contre le burn-out

Le yoga est très efficace contre le burn-out, car il permet de dénouer les tensions corporelles et permet d’apaiser le mental. Pratiquer le yoga pendant une vingtaine de minutes par jour permet de combattre tout type de stress. Les asanas sont d’une aide inestimable, mais la méditation est aussi très efficace. Ramener votre conscience sur votre corps et votre respiration permet de transformer la relation négative avec le stress de sorte qu’elle soit bénéfique. Il s’agit d’une solution urgente pour lutter contre la surcharge de travail et la fatigue.

Si vous êtes encore débutant, suivez des cours de yoga, de préférence en groupe. Ensuite, vous pourrez pratiquer régulièrement à la maison et pourquoi pas au bureau. Pour se libérer de tout stress, choisissez au début un endroit calme et mettez des vêtements de yoga confortables. Voici quelques postures de yoga que vous pouvez adopter pour combattre le burn-out :

  • La salutation au soleil
  • La posture de la pince debout
  • La posture du chien tête en bas
  • La posture de l’arbre
  • La posture du cobra
  • La posture de la charrue
  • La posture de l’enfant
  • La posture du lotus en méditant
  • La posture du poisson
  • La posture du cadavre

Ce ne sont que des exemples parmi une large variété d’asanas contre le stress et le burn-out. Mais ce qui est très important, c’est le contrôle de la respiration et le dénouement des tensions de la nuque et du dos. Il faut alors privilégier les postures de yoga qui étirent la colonne verticale et qui décompresse le dos. Une respiration abdominale la plus lente possible est sollicitée pendant la pratique des postures. Au début, insistez sur l’expiration puis progressivement sur l’inspiration.

N’oubliez pas qu’il s’agit de se faire du bien et de se redonner confiance en soi. Débutez doucement, puis augmentez votre rythme petit à petit lentement, mais sûrement. Pratiquez des méditations de temps en temps. Observez vos pensées, mais ne vous y accrochez pas. Voici d’autres conseils qui pourront vous aider. Essayez de vous réveiller à une heure fixe le matin, de préférence tôt. Concentrez-vous sur une bougie à votre réveil. Assurez-vous de prendre un apport suffisant en protéines et en acides gras quotidiennement. Enfin, limitez votre consommation de sucre blanc, de vin, d’alcool…

Comments are closed.