yoga et voyage
Comment allier voyage et yoga ensemble ?
18th octobre 2018
Yoga erreurs
Erreurs courantes de yoga et comment les corriger
24th octobre 2018

Apprendre à s’aimer avec Ahimsa

yoga s'aimer

Parmi les principes les plus réputés du yoga, « Ahimsa » ou la non-violence est généralement assimilée à l’amour envers tout le monde. Ahimsa est le premier des cinq yamas du yoga évoqué dans les Yogas Sutra par Patanjali. Au yoga, Ahimsa ou l’amour de soi demeure le principal concept de la discipline traditionnelle de l’Ashtanga Yoga. C’est une notion de conduite et d’attitude à adopter en société. Si ce mot est traduit de manière littérale, il signifie « ne pas blesser ».

Si Ahimsa implique le pacifisme envers autrui, il requiert également l’amour envers soi-même. En réalité, si vous n’avez pas d’amour pour vous-même, cela ne sert à rien d’essayer d’explorer votre « moi » intérieur. Comment donc apprendre à vous aimer grâce à Ahimsa ? S’agit-il simplement d’un concept à respecter ou s’exécute-t-il de façon concrète ? En effet, les exercices accomplis sur le tapis de yoga peuvent être associés à Ahimsa. Découvrez dans les lignes qui suivent quelles sont les bases d’Ahimsa. Comment s’aimer grâce à cette notion? Comment le mettre en pratique ?

Ahimsa en quelques mots

Concept que Gandhi affectionne particulièrement, Ahimsa est un point fondamental dans la pratique du yoga. Elle reflète le fondement même de la paix spirituelle. D’un point de vue global, Ahimsa consiste à éviter de blesser autrui et de se faire du mal. Autrement dit, la non-violence doit être considérée vis-à-vis des autres tout en n’ayant aucune intention malveillante pour soi.

Aucun geste violent ne doit être fait envers une personne, mais vous-même, vous devez aussi maîtriser votre esprit. Ce, en vous débarrassant de tout sentiment de haine, de représailles, ou de fureur. Vous devez avoir de la compassion pour vous et ne surtout pas vous dévaloriser. Bref, Ahimsa est une voie assez complexe. Il s’agit d’une vertu incomparable. Elle suppose de tolérer les critiques, les injures, les offenses… En clair, Ahimsa signifie ouvrir votre cœur à autrui.

Un concept à observer sous plusieurs angles

Afin d’entreprendre sa lutte pacifiste, Gandhi s’est basé sur Ahimsa, le concept sur lequel on se fonde pour respecter tout être vivant, homme, animal ou végétal. Peu importe la situation où vous vous trouvez, Ahimsa revêt toujours un sens logique et peut entrer en jeu. Que ce soit pour enseigner aux autres ou se retrouver soi-même, il tient une place prépondérante. Découvrir ce principe permet de mieux cerner ce qu’est l’auto violence. En d’autres mots, ce précepte peut vous permettre d’identifier en vous-même la méchanceté, la violence et y remédier. En fait, l’homme est plus violent envers lui-même. Cela se manifeste aussi bien sur le plan mental que physique. Ainsi, pour être en phase avec soi, Ahimsa peut vous aider à vous tourner vers la non-violence.

L’observance d’Ahimsa vis-à-vis du corps

Pour chaque personne, le corps est une sorte de temple, une coquille sacrée qui enveloppe l’âme. Cela veut dire que vous devez vous en occuper avec soin. Vous adonner au yoga vous permet d’établir vos limites physiques. Cela vous aidera à ne pas aller au-delà de ces limites et de ce fait à respecter votre corps. Adopter Ahimsa à l’égard de votre corps, c’est ne pas surpasser vos capacités et ne pas blesser votre corps. Grâce aux postures effectuées durant une séance de yoga, vous vous familiarisez avec votre corps, vous êtes plus à son écoute, vous le respectez. En outre, vous laissez à votre corps l’occasion d’accomplir des postures bénéfiques qui vous ouvrent les yeux quant à vos faiblesses. Si vous ne prenez pas conscience de vos lacunes, vous risquez de contraindre votre corps à réaliser des prouesses qu’il n’est pas à même d’assurer. Ce qui entraîne son déséquilibre. Ce comportement par rapport au corps découle du mental, d’où la nécessité de prendre aussi compte d’Ahimsa au niveau spirituel.

yoga s'aimer

Ahimsa par rapport au mental

Si vous n’êtes pas en paix avec votre corps, il vous sera impossible de l’être avec votre mental et inversement. Le mental qui est dirigé par l’égo a cette mauvaise habitude d’exprimer une conduite négative et égoïste. Plutôt que de vous aider à cultiver des pensées positives, celui-ci risque de vous nuire. Très souvent, l’égo vous mène vers des réflexions négatives et tristes. Ce qui engendre la violence. Celle-ci n’est pas nécessairement visible. Vous pouvez en effet sembler saint d’esprit et de corps, mais en vous, la violence est à son summum.

Ahimsa : l’importance de l’amour pour contrer la violence

Si vous ne ressentez pas de l’amour pour vous-même, vous ne pourrez pas vous imprégner d’Ahimsa. Si vous vous aimez comme vous êtes, cela déploiera dans votre esprit et votre corps un caractère altruiste et une paix intérieure. Il va de soi que l’amour que vous recevez de votre entourage est tout aussi primordial. Mais le plus important, c’est en premier lieu de vous aimer afin de ne pas vous faire souffrir vous-même.

Ahimsa dans la pratique

Ahimsa peut être pratiqué par tous, et ce, dans toutes les facettes de la vie. Concrètement, vous pouvez bénéficier de ses effets grâce à la méditation et au yoga. Ces disciplines vous apprennent à ne pas vous assimiler à votre égo. Pour appliquer Ahimsa, voici donc quelques recommandations. Prenez soin d’avoir vos vêtements de yoga avec vous pour en tirer pleinement profit.

  • Dans un premier temps, prenez conscience de votre respiration, d’intensifier le son de celle-ci et de vous focaliser sur ce bruit.
  • Ressentez vos pulsations cardiaques tout en percevant l’énergie bienveillante que cela peut vous apporter.
  • Soyez persévérant envers vous-même lors de l’exécution des postures. Vous réussirez tôt ou tard à les maîtriser à condition de vous armer de patience.
  • Fixez un point précis au sol ou à un autre endroit en fonction de la posture réalisée. En même temps, orientez votre regard intérieur vers une partie de votre corps afin de percevoir vos faiblesses et vos sentiments.

Par ailleurs, en dehors de vos cours de yoga, n’arrêtez jamais de sourire. Lorsque vous respirez et que vous êtes conscient de le faire au moment où vous avez l’impression que la violence vous prend, faites-le lentement en prolongeant l’expiration. Enfin, maîtrisez vos agissements envers les autres. Grâce à tout cela et à Ahimsa, vous serez en paix avec vous-même.

Comments are closed.